Menu

Rédigée le 9 Juillet 2018

Start-up power

La 3e édition de VivaTech s’est tenue à Paris du 24 au 27 mai. Ce véritable rendez-vous de l’innovation et des start-up organisé par Publicis a accueilli 100 000 visiteurs venant de 125 pays.


Le chef de l’État français, Emmanuel Macron, a prononcé le discours d’ouverture suivi d’une visite en compagnie de son homologue rwandais, le président Paul Kagame. Un nombre record de personnalités politiques françaises et internationales y ont participé. Parmi eux, un aréopage de ministres de l’Industrie, de la Communication, de l’Économie digitale et de la Poste, le ministre marocain de l’Investissement, du Commerce, de l’Industrie et de l’Innovation, de la Formation, des Nouvelles Technologies de l’information, des A„ffaires étrangères et des Technologies de l’information et de la communication, la patronne du Rwanda Development Board et la maire de Paris.
    9Š000 start-up, 1Š900 investisseurs et 1Š900 journalistes y ont participé, soit 47 % de plus qu’en 2017. 300 Šspeakers, entrepreneurs, chercheurs, magnats des a„aires, journalistes et investisseurs ont animé des conversations sur l’impact du digital sur l’économie et la société lors des 150 conférences et panels. Principaux thèmes abordés : le « Tech for Good », les grandes avancées technologiques en Afrique, les progrès de l’intelligence artificielle et les principales tendances du marketing. Les discussions autour des talents, du recrutement, des ressources humaines et du coaching ont attiré 18Š000 jeunes et vu 3Š500 demandes d’emploi enregistrées. Les plus grands acteurs mondiaux de l’innovation ont répondu présents : Mark Zuckerberg de Facebook, Ginni Rometty d’IBM, Satya Nadella de Microsoft, Dara Khosrowshahi de Uber, Chuck Robbins de Cisco, Bill McDermott de SAP, Stéphane Richard d’Orange, Isabelle Kocher d’Engie, Bernard Arnault de LVMH, Patrice Caine du groupe Thales, Florent Menegaux de Michelin, Jean-Paul Agon de L’Oréal, Jacques Aschenbroich de Valeo… Telle une ruche, VivaTech a o„ffert une variété extraordinaire d’exposants et d’événements aux visiteurs. « Hall of Tech », TechCrunch Battle, hackathon, Girls Power pour l’entreprenariat, tournoi « Fortnite Battle Royal », concert de ALB… Une sélection de start-up a eu l’opportunité de « pitcher » devant des investisseurs. Parmi elles, la plateforme financière universelle WeCashUp du Camerounais Cédric Atangana a reçu le prix de la Meilleure Start-Up innovante du président Emmanuel Macron. « Afric@tech », coordonné par Ndeye Diobaye de Bleuette, a réuni les meilleurs talents africains dans le digital, les nouvelles technologies et l’innovation, bref, l’Afrique des licornes en émergence. C’est l’endroit où il fallait être pour entendre les jeunes startuppers africains s’ouvrir sur leur diffculté à trouver des financements, s’interroger sur le manque de confiance des investisseurs… Côtoyer Tony Elumelu de UBA, Momar Nguer de Total, Kabirou Mbodj de Wari, Abdou Diop de Mazars, Rebecca Enonchong de AppsTech, Fatoumata Ba de Janngo, Tomie Davis de African Business Angels Network… Visiter les pavillons rwandais, nigérian, sud-africain, marocain, tunisien… Et les stands de Wari, Sanofi, Jokkolabs et AFD. En trois jours, VivaTech a atteint 113 millions de personnes dans 155 Špays grâce aux informations relayées sur les réseaux sociaux.
Découvrez le sommaire des derniers numéros du magazine

Inscription à la newsletter