Forbes Afrique magazine
Facebook
Twitter
Menu
Portrait

Reckya Madougou : la militante de la finance inclusive

Par Naomi Donna le 14 Novembre 2016

A 42 ans, Reckya Madougou compte assurément parmi les femmes influentes d’Afrique francophone. Son activisme, sa témérité lui ont permis d’occuper d’excellentes positions dans le secteur privé et d’exercer comme ministre dans le gouvernement béninois. Aujourd’hui, elle s’efforce de faire progresser son action et ses idées sur la « finance inclusive ». L’ancienne ministre de la Microfinance et de l’Emploi des jeunes et des femmes s’active à influencer la société à travers des initiatives fortes visant à favoriser la croissance de l’Afrique.



Je demeure persuadée que seul le secteur privé peut créer la richesse », affirme
Reckya Madougou. La jeune femme se définit comme une « militante acharnée de la finance inclusive ». Au-delà de l’icône politique, perçue dans certains milieux béninois, demeure une businesswoman avec un discours rodé en ce qui concerne la croissance économique. Pour elle, le soutien financier des TPE (très petites entreprises), qui représentent l’écrasante majorité des entreprises en Afrique, est capital pour le développement économique du continent et l’émancipation des populations pauvres.

Parcours académique

Dynamique et hyper active, Reckya Madougou développe, très jeune, un esprit de leadership. AŽ 18 ans, elle intègre la Jeune Chambre internationale (JCI) et devient la vice-présidente de la section du Bénin. Elle poursuit ses études universitaires en France et obtient un diplôme d’ingénierie commerciale en 1998 à l’Institut supérieur européen de gestion de Lille. Puis, en 2000, elle est diplômée de l’Ecole des hautes études internationales (HEI) de Paris, option a›aires internationales.
Après ses études, elle fait ses premiers pas dans l’apprentissage des mécanismes de financement des micro entreprises (micro finance) d’abord avec l’Institut Microcredit Campaign basé aux Etats-Unis. A 33Žans, devenue ministre, elle est la plus jeune femme nommée dans un gouvernement béninois.Tour à tour garde des Sceaux,porte-parole du gouvernement et ministre de Micro-Finance et de l’Emploi des jeunes et des femmes.
Aujourd’hui, Reckya Madougou se consacre à exporter son expertise en finance inclusive et en développement. Elle a à ce jour conseillé plusieurs gouvernements africains pour les aider à mettre en place des programmes d’inclusion financière, de micro-finance et micro-assurance, ainsi que de promotion de l’entrepreneuriat des jeunes.

N°39 Novembre 2016
N°39 Novembre 2016
Pour lire l'intégralité de cet article, rendez-vous à la page 78 du numéro 39 Novembre 2016, en vente ICI.



Dans la même rubrique :
< >

Inscription à la newsletter

Découvrez le sommaire des derniers numéros du magazine