Forbes Afrique magazine
Facebook
Twitter
Menu
Exclusif web

Marseille fait rayonner l’Art Contemporain Béninois en période estivale

Par Harley Kckenson Kenguéléwa le 20 Juillet 2018

Depuis le 23 Juin 2018, l’agence Carta Associés et l’Art-Cade Galerie des Grand Bains Douches de la Plaine sollicitent le regard du public sur la création artistique béninoise, placée sous le thème des grandes questions sociétales.



Marseille fait rayonner l’Art Contemporain Béninois en période estivale
ll n’y a pas meilleur endroit au monde que Marseille, la plus ancienne ville de France, forte de son statut de capitale européenne de la culture en 2013 et considérée comme un haut lieu de la vie artistique bien loin des clichés connus, pour honorer l’Afrique et particulièrement l’art contemporain béninois toujours en plein essor, qui se distingue par sa diversité et sa vitalité.

C'est au sein de la Poste Colbert, un monument riche de ses 120 ans d’Histoire associée à la nouvelle armistice et aux luttes sociales, en cours de réhabilitation depuis Juin 2016 par l’architecte Roland Carta, que s'est déroulée du 22 au 28 Juin 2018 l’exposition des œuvres de Dominique Zinkpè, un artiste contemporain béninois avec lequel ce bâtisseur, collectionneur et mécène français a tissé des liens affectifs, d’autant plus qu’il s’était amouraché du Bénin il y a une vingtaine d’années, une période au cours de laquelle il avait construit un hôpital en plein cœur de Porto-Novo, la capitale administrative du pays. Cet « ambassadeur » de la scène artistique du Bénin a donc exposé ses œuvres dans cet édifice issu du patrimoine culturel marseillais, à l’image d’une lettre ouverte qui parle entre autres d’hospitalité ou d’urbanisme et s’est saisi de l’actualité brûlante du moment en proposant une réflexion sur la complexité du phénomène migratoire.
 
« C’est une sorte de lettre ouverte qui aborde des thèmes relatifs à la question migratoire, à "l’ouverture africaine" de Marseille ou l’Afrique sous-perfusion » explique Roland Carta.

Cour Royale.
Cour Royale.
Dans cet étonnant voyage dans l'univers de la création artistique béninoise, néophytes ou passionnés ne devront éprouver aucune difficulté à faire une « escale » tout aussi plaisante à la Galerie des Grands Bains Douches de la Plaine, en vue d’ apprécier l’Exposition « Bénin l'Art Roi », ouverte jusqu’au 28 juillet 2018 , sous le commissariat du collectionneur Christophe Guillot, avec le concours de la galerie.
 
D’entrée de jeu, Dominique Zinkpè propose au public une immersion profonde au cœur de la culture ouest-africaine et explore le thème de la gémellité à travers sa sculpture «  Cour Royale ». D’une manière générale, ce sujet suscite des réactions très contrastées selon les grandes régions du continent. Mais en contemplant cette figurine en bois dans le cadre de l’exposition, les touristes comprennent très vite, eu égard aux origines ethniques de son auteur, que les jumeaux sont perçus comme une bénédiction et font l’objet d’une adoration démesurée dans le sud du Bénin, d’où la présence de statuettes miniatures, assemblées à l’image d’une couronne, placées elles-mêmes sur chacune de ces sculptures qui représentent des jumeaux avec les traits d’un visage masculin ou féminin.

Les Hommes du Sud.
Les Hommes du Sud.
Dans un tout autre registre, Dominique Zinkpè nous emmène dans les méandres de la société béninoise avec son œuvre baptisée « Séduction », une manière de dénoncer sous l’angle artistique, non sans humour, les subterfuges et stratagèmes les plus imaginables pour plaire à un homme ou une femme.
 
Aux visiteurs qui lui font remarquer l’originalité de son expression artistique, cet autodidacte engagé répond sans ambages : « à travers mes créations, je tente toujours de m'arroger le droit à la parole et partager ainsi mes réflexions et sensations avec le monde ».

Cette ballade artistique se ponctue par les œuvres rafraîchissantes et hautes en couleurs de Kifouli Dossou, parmi lesquelles le Hibou et les Deux Chouettes ou les Animaux.
 
A Lire également : Nice, capitale estivale de l’Art Contemporain Béninois
 
 En véritable porte-étendard de la culture Yoruba, ce sculpteur réalise ses masques Guélédé en illustrant les scènes de la vie quotidienne et en tenant compte des problèmes au cœur des préoccupations des Béninois.
 
Un voyage initiatique dans cette galerie d’art marseillaise devra à coup sûr décomplexer les plus timides face à la création artistique africaine et convaincre les plus sceptiques, une belle incitation à échanger avec d’autres artistes béninois incontournables et découvrir des œuvres insoupçonnées.
 
 
INFOS PRATIQUES : 

Exposition « Bénin l’Art Roi » du 22 Juin au 28 Juillet 2018 
Ouvert du mardi au samedi 15h-19h

Galerie des grands bains douches de la Plaine
35 bis rue de la bibliothèque 13001 Marseille
Tel : +33(0)4 91 47 87 92
E-mail: contact@art-cade.org



Inscription à la newsletter

Découvrez le sommaire des derniers numéros du magazine