Forbes Afrique magazine
Facebook
Twitter
Menu
Enquête

Les grandes ambitions du maire du Plateau d'Abidjan

Par Par Michael TOBIAS le 19 Avril 2018

Le Plateau est le quartier des affaires d’Abidjan, la capitale économique ivoirienne. Après avoir été affecté et dégradé pendant la crise sociopolitique qui a paralysé le pays dans les années 2000, le Plateau s’emploie à retrouver un nouveau souffle.



Le Plateau, la première commune d'Abidjan
Le Plateau, la première commune d'Abidjan
La première commune d’Abidjan, centre nerveux de la ville, ne laisse personne indifférent, comme on peut le noter dans des commentaires d’internautes saisis sur les pages du célèbre site de voyage TripAdvisor. «Il est l’incontournable quartier d’affaires, commente un touriste. On y trouve des tours et des bâtiments insolites, comme la Pyramide. C’est un petit Manhattan avec toutes les activités commerciales et administratives. La plupart des grandes firmes ivoiriennes ont leur siège social au Plateau.» Et il conseille «le passage obligé par son petit marché très animé». Un autre internaute tout aussi enthousiaste écrit : «Au Plateau, on trouve de beaux édifices, que ce soit des habitations, des bâtiments publics ou des entreprises. Flânez comme bon vous semble dans cet endroit tranquille d’Abidjan.» D’autres avis sont moins favorables, comme celui de cette Française qui a connu Abidjan de l’époque d’Houphouët- Boigny et se dit «déçue de cette visite d’un quartier aux immeubles dégradés, sale, avec la pollution présente partout». Et d’ajouter : «J’ai connu Abidjan il y a une quarantaine d’années, une ville luxuriante à l’époque et le quartier du Plateau très prisé.» Notons aussi dans ce florilège d’avis celui, plus contrasté, d’un autre touriste européen : «Quelques grandes tours, des immeubles qui vieillissent plus ou moins bien. Beaucoup de circulation le matin, peu de vie de quartier. Le soir et le week-end, c’est très calme, voire désert... À visiter : la cathédrale Saint-Paul, la Grande Mosquée, le Bar des sports, très sympa. Mais pour la vie de quartier, choisissez-en un autre» 

MODERNE, DURABLE ET CONNECTÉ

Noël Akossi Bendjo, maire du Plateau
Noël Akossi Bendjo, maire du Plateau
Tous ces points de vue sur le Plateau semblent avoir inspiré la stratégie mise en place depuis quelques années par la mairie de la commune pour la transformer et l’adapter aux exigences d’une Côte d’Ivoire qui a pour but de devenir un pays émergent en 2020. Aux commandes depuis 2001 pour conduire l’ambition d’un quartier
qui se présente comme le cœur, le symbole et l’identité d’Abidjan : Noël Akossi Bendjo, l’édile local. L’homme s’active à faire
du Plateau, ville dans la ville, un espace urbain moderne, durable et connecté.
La formule ressemble à un slogan. Mais elle est matérialisée par un ambitieux plan stratégique de développement local d’une valeur de 127 milliards de francs CFA, ancé en 2005, qui devrait projeter le Plateau
dans le futur et faire d’Abidjan l’une des métropoles les plus modernes du continent.
L’ironie veut que le maire de Plateau ait eu sur sa commune le même regard critique que l’une des touristes que nous avons citées dans la sélection des avis mentionnés sur le site TripAdvisor. «Comment faire pour que le Plateau retrouve son lustre d’antan ? s’interroge-t-il lorsque Forbes Afrique cherche à comprendre son ambition pour la ville. Le Plateau était devenu méconnaissable. Le marché du Plateauétait devenu comme ceux des quartiers périphériques. Alors que lorsque nousétions enfants, pour nous, aller au Plateau, c’était comme aller à Paris. C’était unautre monde, un événement... Je me suis donc engagé à changer tout cela. C’est- à-dire à faire du Plateau une plate-formeaux standards d’une ville européenne ou américaine. C’était mon ambition. C’est la raison pour laquelle nous avons sollicitétout le monde – les entreprises, les hommes d’affaires, les populations, les responsables locaux –, pour élaborer avec le concours
 de partenaires internationaux un plan de développement dans lequel sont définisdes axes stratégiques.» 
 

LE PROJET RENAISSANCE PLAZA

Maquette du projet de parking "Silo"
Maquette du projet de parking "Silo"
Ce plan entend positionner le Plateau comme le centre d’affaires de la capitale économique ivoirienne. La matérialisation la plus symbolique de cette ambition est
le projet de centre d’affaires Renaissance Plaza, réalisé en partenariat avec Actis, le fonds d’investissement britannique,
et HC Capital Properties, un fonds d’investissement immobilier dédié à l’Afrique de l’Ouest. Il s’agit d’un complexe immobilier d’une valeur de
40 milliards de francs CFA, avec une tour de 17 étages qui comprendra des bureaux, une galerie marchande, un parking souterrain et un parvis avec
des restaurants et des cafés. Ce projet d’envergure trônera au centre du Plateau, sur le site de 5 430 m2 qui hébergeait l’ancien marché, non loin du siège de la Banque africaine de développement. 
Pour lire la suite de cet article rendez-vous dans l'édition de Forbes Afrique de Mai 2018



Dans la même rubrique :
< >

Lundi 27 Août 2018 - 10:10 Le retour d’Erik PRINCE

Jeudi 12 Juillet 2018 - 15:50 France : la révolution Macron


Inscription à la newsletter

Découvrez le sommaire des derniers numéros du magazine