Forbes Afrique magazine
Facebook
Twitter
Menu
La vie Forbes

Les 4x4, rois de l'Afrique

Par Par Cédric Fréour le 14 Mars 2016

Certes, les 4x4 sont indispensables pour se déplacer hors du bitume. Mais leur design léché, leur confort princier et leur technologie désormais avant-gardiste en font également des icônes automobiles. Des icônes automobiles… africaines.



Crédits : Ford - Land Rover
Crédits : Ford - Land Rover
La savane, un lion et un… Land Rover. Le 4x4 fait partie de l’imaginaire africain. C’est d’ailleurs en songeant aux sables du Sahara et aux rives boueuses de l’Okavango que les ingénieurs du Land-Rover (le tout premier, celui de 1948) ont augmenté sa garde au sol pour en faire un meilleur « baroudeur » que la légendaire Jeep Willis, née cinq ans auparavant. Depuis, les icônes fortes de 4 roues motrices se sont multipliées par dizaines sous les tropiques jusqu’à truster la plupart des places de best-seller ; comme le Toyota Hilux, dont l’esprit pratique et la robustesse lui garantissent de fi gurer en tête des ventes d’au moins 15 Etats du continent. Mais pourrait-il en être autrement ? 

Des arguments vendeurs

Sur des territoires où les routes carrossables se font très rares, di fficile de se satisfaire de simples berlines… Résultat : les carrosseries perchées sur leurs grosses roues devraient représenter plus d’une immatriculation sur deux en Afrique au moins jusqu’en 2020. D’autant que sous la pression des marchés occidentaux et le renforcement des normes environnementales internationales, les constructeurs ne cessent d’améliorer les arguments en faveur du 4x4. Quitte même à leur attribuer une nouvelle appellation moins technique. Ainsi, on parle désormais plus volontiers de SUV – acronyme de Sport Utility Vehicle – ; termes qui collent davantage aux aspirations de carrosseries dont le glamour l’emporte sur la « rusticité » originelle. Il faut dire qu’il est loin le temps où Land Rover, Jeep et Toyota se partageaient, seuls, le marché. En vingt ans, une dizaine de nouveaux venus ont emballé la planète, faisant du 4x4 un véhicule pratique, chic, choc, voire même… écolo. On pense à Audi (dans les pays du Golfe), à BMW (et son X5), à Mercedes (5 modèles de SUV), à Lexus (champion de l’hybride) et Porsche (le Cayenne), mais aussi à Jaguar et même DS (branche luxe de Citroën) dont les deux premiers SUV sont attendus pour la fin de l’année. 

Les mêmes SUV à Abidjan qu'à L.A

Il y a enfin l’influence universelle du Tout Hollywood sur le reste du monde. Patrick Dempsey (star de Grey’s Anatomy) est le parrain du tout nouveau Porsche Macan, tandis que Victoria Beckham n’aime flâner à Beverly Hills qu’en… Range Rover. Des images qui font le tour du globe et du continent africain. Résultat, dans les quartiers chics d’Abidjan, de Lagos, de Libreville ou d’Alger, ce sont les mêmes SUV qu’à L.A. qui ont la cote. Et même une super cote puisque les ventes de Porsche ont quasi doublé sous les tropiques en l’espace de deux ans ! Des scores qui ne devraient pas fl échir en 2014. Même enthousiasme chez BMW (40 000 exemplaires vendus en 2013 en Afrique) et Audi (dont les ventes ont doublé en l’espace de trois saisons) qui cherchent également à élargir leur cercle d’influence en Afrique centrale. Avec une classe moyenne de plus de 300 millions d’individus et un nombre de multimillionnaires en dollars se comptant désormais en centaines de milliers, le continent africain a des allures d’Eldorado. 


publié en mars 2014



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 11 Juillet 2017 - 18:55 Sarah Codjo, créatrice de luxe made in Africa

Inscription à la newsletter

Découvrez le sommaire des derniers numéros du magazine