Forbes Afrique magazine
Facebook
Twitter
Menu
La vie Forbes

Le nouvel album international de Youssou N'Dour, « Africa Rekk »

Par Karo DIAGNE-NDAW le 16 Novembre 2016

Le nouvel album international Youssou N'Dour, la star sénégalaise est sur le marché depuis le 04 novembre 2016. Composé de 12 titres, il s’intitule Afrika Rekk.



Douze. C’est le nombre de titres que compte « Africa Rekk », le nouvel album international de Youssou N'Dour, produit par Sony, sous le label Jive/Epic. Ayant principalement enregistré à Dakar, pendant plus de deux ans, l’artiste est entré en studio pour livrer au final une production musicale aux rythmes variés, où le « Mbalakh » du Sénégal côtoie le « Naija » du Nigéria et d’autres sonorités urbaines de la diaspora africaine.

Dans « Money money », le 12ème titre, le chanteur évoque, pour le dénoncer, le pouvoir parfois néfaste de l’argent. Il  y retourne aux sources de la musique sénégalaise des années 70, dans un style très salsa, une justesse sonore et des mélodies brutes très acoustiques empruntées au « Super Etoile » de ses débuts. Pour « Bull Ko Door », 2ème titre de l’album, ou quand le roi du mbalakh rend hommage au roi de la rumba, Papa Wemba, disparu en avril 2016, Youssou N'Dour fustige les violences faites aux femmes.

Dans « Food For All », 11ème titre de l’album, on retrouve l’engagement de la star pour des causes qui lui sont chères car il fait un plaidoyer contre la faim dans le monde et appelle à plus de solidarité et de fraternité. Lorsque les uns ont en abondance au point de gaspiller la nourriture, d’autres n’ont même pas un bout de pain pour tromper leur faim.

 « Africa Rekk » est un pont entre la musique africaine d’hier, d’aujourd’hui et de demain, avec la nouvelle génération de la scène musicale du continent. Cet artiste, auteur-compositeur, qui a fêté son 57ème anniversaire le 1er octobre dernier, a signé  sept des douze titres de l’album et cosigné les autres avec ses invités, notamment Spotless, Hakim Abdulsamad, Fally Ipupa, Akon et son frère Bouba N'Dour, sous la direction artistique d’un autre frère N'Dour, Prince Ibrahima. L’ensemble donne un album qui fait danser, porté par les rythmes uniques à Youssou N'Dour et qui s’écoute aussi lorsque le chanteur s’adresse à l’Afrique et au monde dans de forts plaidoyers et des appels à la jeunesse.

Album-hommage à la jeunesse africaine

Dans une vidéo conférence, Youssou N'Dour, s’est adressé en direct à la salle, depuis Paris, en déclarant vouloir rendre hommage à l’Afrique et à la jeunesse africaine dans « Africa Rekk ». Un continent dont les jeunes constituent la plus grande richesse et auxquels l’artiste exhorte à croire en eux et en leur avenir en Afrique. Un continent qui ne saurait se résumer à l’immigration clandestine, aux conflits ou à Ebola, a indiqué Youssou N'Dour. Évoquant les différents styles musicaux qui jalonnent son nouvel opus, le lead vocal du Super Etoile, a déclaré : « un album, c’est comme l’architecture d’une maison. Il y a des endroits lumineux et d’autres plus sombres ». Pour le roi du mbalakh, « la musique n’est ni une compétition, ni un match de foot » assure celui qui confie vouloir partager son expérience avec d’autres artistes, comme il l’a toujours fait, tout au long de sa carrière.

Il a fallu sillonner l’Afrique, du Ghana au Congo Kinshassa, en passant par le Nigéria, la Gambie, traverser l’Atlantique pour se rendre aux Etats-Unis, faire escale à Paris et se retrouver à Dakar « pour réaliser ces différentes collaborations musicales faites d’échanges et d’ouverture, afin de matérialiser cette Afrique positive », précise le producteur sénégalais de musique, Mbacké Dioum, basé aux Etats-Unis.

L’album est ainsi marqué par des duos avec des artistes de la diaspora comme Akon ou la génération montante de la scène musicale africaine, comme Fally Ipupa, pour qui, composer avec la star planétaire constitue un plaisir et une fierté. « C’est un bel échange car Youssou N'Dour aime les collaborations et cela se sent sur la couleur de l’album », indique pour sa part Ngoné N'Dour, Directrice du label de musique « Prince Arts », qui assure le marketing et la distribution de « Africa Rekk » au niveau national. Au Sénégal, l’album sera disponible dans des boutiques spécialisées et par un service de livraison à domicile, précise la productrice de musique. Des tournées sont aussi prévues d’ici la fin de l’année 2016 et en 2017.

Tandis que la promo internationale de l’album a déjà débutée, avec une séance de photos et de dédicaces avec l’artiste prévue le lendemain de la sortie de « Africa Rekk », à la Fnac- Champs-Elysées dans la capitale française, où Youssou N'Dour doit séjourner, tout en étant invité sur différents plateaux télés et autres studios radios, avant de débuter une tournée mondiale le 15 novembre à la Philharmonie de Paris et les 18 et 19 novembre au Bataclan. Cette salle parisienne mythique qui a été l’un des endroits touchés par les attentats de Paris, le 13 novembre 2015. « Tout un symbole », assure Ngoné N'Dour, qui est aussi la sœur de l’artiste : « Youssou N'Dour va se produire dans ce lieu culturel pour dire au monde que la culture ne peut pas s’éteindre ».



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 23 Août 2018 - 13:30 DJ Awadi, décomplexé et impertinent


Inscription à la newsletter

Découvrez le sommaire des derniers numéros du magazine