Forbes Afrique magazine
Facebook
Twitter
Menu
Cover story

La vie rêvée des ultra-riches

Par THOMAS CONSTANTINHO le 24 Août 2016

Le monde compte désormais plus de 13 millions de millionnaires et 200 000 personnes pèsent plus de 30 millions de dollars. C’est ce qui ressort du dernier rapport sur les ultra-riches  publié par le cabinet Knight Frank, une minutieuse étude qui se base sur des données collectées par plus de 400 banquiers privés et gestionnaires de fortune de par le monde. Forbes Afrique vous livre les grandes lignes de ce rapport, dont il ressort que le continent africain est de plus en plus pris au sérieux.



Selon Andrew Shirley, éditeur du Wealth Report,  « les ultra-riches des économies émergentes ont le vent en poupe et l’Afrique subsaharienne attise de plus en plus la convoitise. »
Selon Andrew Shirley, éditeur du Wealth Report, « les ultra-riches des économies émergentes ont le vent en poupe et l’Afrique subsaharienne attise de plus en plus la convoitise. »
L’Ultra High Net Worth Individual (UHNWI), l’ultra-riche, vit bien… ultra-bien. Vous pouvez espérer faire partie du club à partir de 30 millions de dollars de fortune personnelle. Si c’est le cas, vous avez en général plus de 50 ans et vos villes de prédilection sont Londres, New York, Hong Kong et Singapour. Vous possédez en moyenne 3,7 propriétés qui ne représentent que le quart de votre fortune, dont un autre quart est dédié aux investissements financiers, tandis que vos affaires ne représentent que 19% de vos avoirs.
Outre le symbole d’élévation sociale qu’il représente, le luxe vous permet de conjuguer passion et investissement. Les voitures de collection ont votre préférence : comme la Ferrari 250 GTO Berlinetta de 1962, vendue en 2014 pour 38 millions de dollars ou la populaire Mercedes Benz 300 SL, présente dans 8,5% des collections privées. Ce sont les multimillionnaires de la zone Pacifique qui sont les plus sensibles aux investissements dans les biens de luxe, suivis par les Européens et les Africains. Voitures de collection mises à part, niveau transports, vous voyagez souvent en jet privé, notamment pour assister à des évènements comme le Super Bowl (660 jets), Davos (528), ou Le Grand Prix de Monaco (425). Mais c’est surtout Thanksgiving qui risque de créer des embouteillages aériens, puisque cette fête traditionnelle propulse plus de 5000 jets dans le ciel autour du 4e jeudi de novembre aux Etats-Unis. Heureusement, les formalités de douanes vous sont facilitées. En fait, tout vous est facilité.
Malgré cela, trois choses vous inquiètent : votre succession, les impôts et l’état de l’économie mondiale. Vous vous impliquez donc de plus en plus dans la gestion de votre fortune. A cet égard, 92% des gestionnaires de fortune pensent qu’il devient de plus en plus difficile de gagner votre confiance et 72% remarquent que vous avez de moins en moins tendance à étaler votre richesse en public. De plus, les paradis fiscaux n’étant plus ce qu’ils étaient – les îles Caïman et le Luxembourg ont drastiquement renforcé leur politique de contrôle des capitaux –, pour abriter votre fortune, vous songez de plus en plus à la placer directement dans des pays émergents.

L’Afrique, c'est chic

Les ultra-riches des économies émergentes ont le vent en poupe et l’Afrique subsaharienne suscite de plus en plus de convoitise malgré la hausse du dollar et la baisse du prix du pétrole. Sans surprise, l’Afrique du Sud arrive en tête, abritant à elle seule 25™% des UHNWI (639). Elle est suivie de près par l’Égypte (483).

La vie rêvée des ultra-riches
Pour lire l'intégralité de cet article, rendez-vous à la page 54 du numéro 34 Mai 2016, en vente ICI.



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 17 Juillet 2018 - 13:49 Le succès africain de Moët & Chandon


Inscription à la newsletter

Découvrez le sommaire des derniers numéros du magazine