Forbes Afrique magazine
Facebook
Twitter
Menu
Exclusif web

Khady Dior Ndiaye, directrice générale de Citibank Sénégal

Par MICHAEL TOBIAS le 28 Septembre 2016

Cette Sénégalaise est à la tête d’une des banques internationales les plus prestigieuses de la place de Dakar : Citibank Sénégal. Diplômée de la Georgetown University School of Foreign Services, titulaire d’un Bachelor en commerce international et économie et d’un Executive MBA de HEC Paris, elle démarre sa carrière dans l’institution américaine en 1997 avec Citibank Côte d’Ivoire à Abidjan, où elle est recrutée comme trader. Par la suite, elle occupe plusieurs fonctions au sein du département de la trésorerie. En 2008, elle est nommée directrice de l’exploitation avec pour responsabilité la gestion du portefeuille de Citi Côte d’Ivoire et des relations avec la clientèle. En 2011, elle s’installe au Sénégal où elle prend en charge la direction du département des services transactionnels. Un an plus tard, fin 2012, elle est nommée directrice générale de Citibank Sénégal, leader dans l’émission d’obligations.



Khady Dior Ndiaye, directrice générale de Citibank Sénégal

FORBES AFRIQUE : Qu’est-ce qui fait la spécificité de Citibank au Sénégal ?

KHADY DIOR NDIAYE : Citibank a une longue histoire sur le continent africain avec des bureaux implantés dans seize pays. Au Sénégal, Citi a ouvert ses portes en 1976, et reste la seule banque américaine du pays. Nous offrons une large gamme de services bancaires à nos clients – entités du secteur public, multinationales et entreprises locales, ainsi que des ONG.
Depuis son implantation au Sénégal, Citi a participé à des transactions clés. En 2007, elle a arrangé la première émission d’obligations en monnaie locale pour le Sénégal, et, en 2009, Citi réussissait le premier placement obligataire international de la République du Sénégal, une émission de 200 M$.
Citi fournit également à ses clients des solutions bancaires électroniques pour leur permettre d’optimiser la gestion de leur trésorerie et leur opération de change.

Est-ce que votre établissement est partie prenante dans les grands projets d’infrastructures en cours, y compris les investissements sur des projets liés aux programmes d’émergence ?

K.D.N. : A mesure que le Sénégal s’engage dans des programmes de réformes structurelles, le pays offre tout un éventail d’opportunités. Avec Le Plan Sénégal émergent (PSE), le gouvernement a pour objectif de doubler de manière durable sa croissance au cours des deux prochaines décennies, en mettant l’accent sur 27 projets clés à réaliser dans six secteurs prioritaires – développement d’infrastructures de transport et d’énergie, l’agriculture, l’eau, la santé, l’éducation.
Nous accompagnons nos clients actifs dans ces secteurs et avons finalisé des opérations.
Le PSE donne à Citi la possibilité de conseiller le gouvernement du Sénégal sur ses projets de construction d’infrastructures, et également d’attirer les capitaux d’investisseurs internationaux.

Khady Dior Ndiaye, directrice générale de Citibank Sénégal
Pour lire l'intégralité de cet article, rendez-vous à la page 85 du numéro 30 Décembre/Janvier 2016, en vente ICI.


Inscription à la newsletter

Découvrez le sommaire des derniers numéros du magazine