Exclusif web

Didier Acouetey : « L’accès au financement est le principal obstacle au développement des PME »

Par MICHEL LOBÉ EWANÉ le 27 Octobre 2017


La 4ème édition SME & Banking Africa Forum se tient cette année à Kigali au Rwanda les 13, 14 et 15 novembre prochain. Cette rencontre a pour objectif de permettre aux entreprises et aux banques de conjuguer leurs approches et renforcer leur compréhension mutuelle afin de trouver les meilleures stratégies de financement des PME. Le forum est organisé à l’initiative du cabinet de recrutement AfricSearch. Son Président, Didier Acouetey revient sur ce qui fait la particularité de ce rendez-vous.



Didier Acouetey Président AfricSearch (à droite) en compagnie de Michel Lobé Ewané de Forbes Afrique.
Didier Acouetey Président AfricSearch (à droite) en compagnie de Michel Lobé Ewané de Forbes Afrique.

Le SME Champion Forum est devenu à l'occasion de l'édition 2017 SME & Banking Africa Forum. Qu'est-ce qui vous a conduit à changer l'intitulé de rendez-vous ?

Didier Acouetey : Comme vous le savez, le Africa SME Champions Forum, est le 1er espace exclusivement consacré au financement des PME africaines. Le leitmotiv de ce rendez-vous continental est de permettre aux PME d’accéder aux financements à travers les banques, les fonds d’investissements, fonds de garantie, fondations et Business Angels, mais aussi d’accroître leurs réseaux d’affaires et de bénéficier des meilleurs conseils grâce aux experts spécialisés en développement des PME.
L’intitulé de cette 4ème édition 2017, désormais le SME & Banking Africa Forum, s’explique par l’introduction d’un sommet des banques dénommé la Finance s’Engage. Ce sommet permettra aux banques de présenter les outils innovants d’accompagnement des PME et de prendre des engagements publics en matière de financement des PME pour l’année 2018.
De plus, nous avons créé des master classes pour les banques et institutions financières afin de leur donner également les meilleurs instruments permettant de mieux appréhender le risque PME, mais aussi les révolutions en cours dans leur secteur, comme le mobile banking et le digital payment.

Pour faire un peu de provocation, on pourrait penser que les PME n'aspirent plus tant à devenir des champions, tellement elles sont préoccupées par leurs soucis financiers ?

L’accès au financement demeure le principal obstacle au développement des PME en Afrique. Des études estiment que plus de 80 % des PME font face à des contraintes de financement importantes. Cette problématique donne l’impression  qu’elles se préoccupent plus par le financement que par les autres aspects de leur business, comme les ressources humaines, la production, l’innovation, etc.
Cependant, elles ont raison de s’alarmer dans la mesure où leur développement passe nécessairement par un accompagnement  financier.

Vous avez en effet intitulé une des séquences "Célébrons nos champions, parcours d'entrepreneurs". A quoi correspond-elle ?

L’objectif de cette séquence est  de donner la parole à des dirigeants ayant réussi à traverser les différentes difficultés auxquelles sont confrontées les PME, à surmonter l’adversité et à relever le défi de leur croissance. C’est un partage d’expériences de réussite et aussi parfois d’échecs ayant abouti à des succès qui n’étaient pas garantis.

Vous lancez l'African small business growth initiative. De quoi s'agit-il?

L'African Small Business Growth Initiative est une initiative qui vise à soutenir la croissance des PME en Afrique par le biais de programmes publics et privés. Ces programmes auront pour objectifs d’augmenter la capacité des PME à croître plus rapidement, à soutenir la concurrence sur les marchés africains et internationaux, à innover et à créer plus d'emplois.
On pourra trouver certains services comme un Centre d'information des PME, des programmes de financements ad hoc, un accès privilégié aux marchés publics, un soutien aux investissements liés à l’innovation, des programmes de renforcement de capacités,  un label permettant d’obtenir des facilités à l’échelle régionale, etc. Ce sera un programme complet de soutien aux PME.

Comme les années précédentes, le Forum a prévu des masters classes. Quels sont les thématiques retenues cette année pour ces masters classes?

Comme les années précédentes, des Master classes permettront de renforcer les capacités techniques des dirigeants et de partager les expériences. Cependant, la particularité de cette édition est qu’il y aura des master classes aussi bien pour les dirigeants des PME que pour les responsables d’Institutions Financières. Nous aurons entre autres pour les PME des thèmes qui porteront sur les stratégies de croissance et de Financement tels que :
  • Trouver votre modèle de développement : de l’alliance stratégique à la Joint-Venture ou la Fusion.
  • L’utilisation des réseaux sociaux pour augmenter vos ventes
  • Imposer votre marque sur le marché
  • L’accès au financement à travers la bourse
  • Ouvrir le capital de son entreprise à un fonds d’investissement.

Vous avez également prévu une séquence sur l'innovation. Qu'est-ce que cette session est censée apporter dans les débats ?

Face à une concurrence devenue mondiale,  les PME Africaines sont tenues de relever le défi de l'innovation, principal moteur de croissance, pour accélérer leur développement. L’objectif de cette journée sera de montrer la place primordiale que doit occuper l’innovation et la technologie au sein des entreprises à travers des exemples concrets et des visites d’entreprises.

Facebook



Découvrez le sommaire des derniers numéros du magazine


Inscription à la newsletter