Forbes Afrique magazine
Facebook
Twitter
Menu
Exclusif web

Dangote distribue des dividendes records

Par Patrick Nelle le 8 Juin 2017

455 millions de dollars, c’est le montant qui sera distribué aux actionnaires de Dangote Cement au titre de l’exercice 2016.



©Jean-Pierre Kepseu
©Jean-Pierre Kepseu
Dangote Cement, le cimentier et navire amiral du groupe Dangote, distribuera à ses actionnaires 144,5 milliards de nairas, l’équivalent de 455 millions de dollars US. C’est une décision adoptée par l’assemblée générale, qui a eu lieu le 24 mai 2017 à Lagos.

L’assemblée générale a été l’occasion pour Aliko Dangote de s’exprimer en personne devant les actionnaires et leurs représentants, et de divulguer quelques chiffres clé sur l’évolution des activités de l’entreprise. Selon ses propos, rapportés par la presse locale, les ventes de ciment du groupe ont progressé de 25% en 2016 pour culminer à 23,6 millions de tonnes, le marché nigérian absorbant à lui seul 14,8 millions de tonnes. Les recettes ont également fait un bond de 25%, pour un chiffre d’affaires de 615,1 milliards de nairas (1,94 milliard de dollars). 68,3% du chiffre d’affaire a été réalisé au Nigeria, le reste venant des filiales africaines du groupe.

Dans un contexte dominé par la récession au Nigeria, les filiales africaines ont particulièrement soutenu le groupe. Selon le CEO du groupe, Onne Van der Weijde, les usines d’Afrique ont contribué de manière significative au chiffre d’affaire de l’entreprise, alors que le Nigeria était en pleine récession, confirmant la validité de la stratégie d’expansion du groupe à travers le continent : «Nous pouvons constater que cette stratégie nous a aidé à un moment où notre principal marché, le Nigeria, est confronté à une récession, à une inflation élevée, à une baisse des dépenses de consommation et à une pénurie de devises pour financer les importations essentielles. En dehors du Nigeria nos opérations fonctionnent depuis plus d'un an et connaissent une bonne croissance ainsi qu’une amélioration de la rentabilité. Nous avons donc réussi à compenser certaines pertes au Nigeria avec de revenus venant de différents pays du continent. En outre, ces opérations panafricaines contribuent à générer des devises étrangères pour le groupe. », a rappelé le PDG.
Une réalité confirmée par les propos d’Akin Akinwumi, le président de la Progressive Shareholders Association of Nigeria, selon qui « Nous sommes chanceux d’être parmi les actionnaires de cette entreprise. Si vous jetez un œil sur la contribution de nos filiales africaines à notre chiffre d’affaires, vous comprendrez de quoi je parle ». Fleuron du groupe Dangote, Dangote Cement est implanté dans 15 pays d’Afrique. Cette année Aliko Dangote a exprimé sa volonté d’inscrire toutes les entreprises du groupe à la bourse de Lagos, le Nigeria Stock Exchange. A lire aussi Classement 2015 des milliardaires africains Le Naira dévalué et les affaires d’Aliko Dangote : de l'art de prospérer en temps difficiles



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 18 Avril 2018 - 16:47 La Fondation Samuel Eto’o fait le show à Paris


Inscription à la newsletter

Découvrez le sommaire des derniers numéros du magazine