Classements

Top 5 des fortunes couronnées du continent

Par Par Mfonobong Nsehe le 14 Novembre 2015




Top 5 des fortunes couronnées du continent
Outre d’innombrables démocraties, l’Afrique compte une multitude de monarques. Dans les faits, seuls trois pays d’Afrique sont dotés de monarchies constitutionnelles : le Maroc, le Swaziland et le Lesotho. Mais, à travers tout le continent africain, plusieurs centaines de souverains traditionnels règnent sur des communautés urbaines, semiurbaines et rurales établies au sein de pays indépendants. La plupart de ces rois détiennent peu ou prou du pouvoir politique officiel, et assument un rôle spirituel et cérémoniel auprès des membres de leur communauté. Un grand nombre de ces souverains sont officiellement reconnus par les institutions étatiques et beaucoup perçoivent de ce fait de confortables appointements et allocations de la part du gouvernement. Le roi Goodwill Zwelithini kaBhekuzulu, souverain traditionnel de la nation zouloue, le plus grand groupe ethnique d’Afrique du Sud, perçoit ainsi une allocation annuelle de l’ordre de six millions de dollars afin de pourvoir aux besoins de sa royale famille. Le roi jouit également de privilèges : il se déplace fréquemment en avion privé et possède une incroyable collection d’automobiles. Le tout aux frais des contribuables sud-africains.

Nombre de monarques africains disposent de revenus considérables grâce au bon vouloir et aux largesses des membres de leur communauté. Il n’est pas rare que des membres fortunés d’une tribu ou d’une communauté fassent don à leur roi traditionnel de généreuses sommes d’argent, de terres ou de propriétés en remerciement d’une bénédiction spirituelle ou d’autres faveurs. Et dans la mesure où ces monarques traditionnels sont susceptibles de jouir d’une influence considérable au sein de cercles politiques, certains d’entre eux sont conviés à siéger au sein du conseil d’administration de grandes sociétés. Obi Nnaemeka Achebe, roi (Obi) d’Onitsha, ville commerciale moyenne du sud-est du Nigeria, occupe la fonction de président non exécutif d’Unilever Nigeria (leader de l’industrie des biens de consommation et officiait précédemment en tant que président de la Diamond Bank, principale banque commerciale du Nigeria. Oba Adedotun Gbadebo, roi (Alake) d’Egbaland, tribu nigériane du groupe ethnique des Yoruba, est quant à lui le président d’Oando, une importante société nigériane du secteur de l’énergie.

Plusieurs de ces souverains sont à la tête de fortunes colossales. Certains sont partis de zéro : ils ont créé des entreprises qui ont prospéré, puis habilement réinvesti leurs bénéfices dans un large éventail de secteurs. D’autres ont simplement hérité leur fortune de leurs parents. Quels sont les rois les plus riches du continent africain? La réponse à cette question a nécessité de nombreuses recherches approfondies. Les actifs détenus ou contrôlés en fiducie par les souverains pour leur peuple ou leur territoire n’ont pas été pris en compte.

Les 5 plus grosses fortunes couronnées d'Afrique (en valeur estimée, en dollars) : 
  1. Mohammed VI (Maroc). Source : investissements. 2 milliards
  2. Oba Obateru Akinrutan (Ugbo-land, Nigéria). Source : pétrole. 300 millions
  3. Oba Okunade Sijuwade (Ile-Ife, Nigéria). Source : construction, immobilier, pétrole. 75 millions
  4. Mswati III (Swaziland). Source : investissements. 50 millions
  5. Otumfuo Osei Tutu II (Ashanti, Ghana). Source : matériel d'exploitation minière, immobilier, joaillerie. 10 millions 

Retrouvez les détails de ce classements de Forbes Afrique N°21 (janvier 2015). 


 


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 11:29 PODCAST. Le top 30 des fortunes francophones

Mercredi 30 Novembre 2016 - 09:23 PODCAST. Le Top 100 des dirigeants de moins de 40 ans

Facebook



Découvrez le sommaire des derniers numéros du magazine


Inscription à la newsletter