Cover story

Quand les jets sillonnent le ciel

Par OJU BABAYARO le 13 Octobre 2016


L’aviation d’affaires continue de se développer sur le continent. Si le marché est dominé par cinq grands acteurs du sud du Sahara, l’Afrique du Nord enregistre une forte croissance, tandis que les annonces d’investissements et de partenariats ne cessent de meubler l’actualité.



Quand les jets sillonnent le ciel
Le secteur de l’aviation VIP vise des individus dont la valeur du patrimoine dépasse 1 million de dollars : les High Net Worth Individuals (HNWI). En Afrique, ce cœur de cible représente une population de 140 825 personnes selon l’African Business Aviation Association (ABAA). Cette association a publié en mars 2015 un rapport intitulé State of Business Aviation in Africa. D’après cette étude, l’aviation d’affaires est plutôt bien acceptée par les Africains fortunés. La moyenne africaine est d’environ 3,5 jets pour 1 000 HNWI, ce qui place le continent largement au-dessus de la moyenne mondiale (1,5 jet pour 1 000 HNWI), et loin devant l’Europe (0,9/1 000). Si l’on fait le calcul, la flotte africaine d’avions privés s’élève à près de 500 unités (493 jets privés environ). Les services de jets privés regroupent environ une centaine d’opérateurs professionnels. L’association, qui a vu le jour en 2012, a accueilli en mars dernier son cent troisième membre.

Les leaders de l'aviation d'affaires

Avec 169 jets basés sur son territoire, l’Afrique du Sud possède la plus grande flotte privée africaine et figure dans le top 20 des marchés mondiaux de l’aviation d’affaires. A cela il faut ajouter 279 avions à hélices. Avec ses 134 jets, le Kenya arrive en deuxième place sur le podium. Viennent ensuite le Nigeria (91 avions) et la Tanzanie (82 avions). Le top 5 africain est complété par l’Angola (70 avions). Il existe un grand écart entre les pays leaders et les autres. L’Afrique du Sud à elle seule concentre 34 % des avions privés du continent, tandis que l’ensemble des pays du top 5 représente 62 % de la flotte continentale.

Mai 2016
Mai 2016
Pour lire l'intégralité de cet article, rendez-vous à la page 86 du numéro 34 Mai 2016, en vente ICI.


Dans la même rubrique :
< >
Facebook



Découvrez le sommaire des derniers numéros du magazine


Inscription à la newsletter