Exclusif web

La FNAC poursuit son implantation africaine

Par MIRIAM FOGOUM le 11 Mai 2017


Déjà présente au Maghreb, l’enseigne française vient d’ouvrir un nouveau magasin au Cameroun et devrait poursuivre sur sa lancée avec le Congo. En attendant de nouvelles annonces d’implantations.



« La Fnac souhaite se développer en Afrique. Une […] implantation importante dans le déploiement international [du] groupe car en abordant ce nouveau continent, dans une région à fort potentiel, nous pouvons envisager de nouvelles opportunités de croissance ». C’est en ces termes qu’Alexandre Bompard, le PDG du groupe FNAC, la chaîne de magasins française spécialisée dans la distribution de produits culturels et électroniques, évoquait en 2015 les visées de son groupe sur le continent. Des visées qu’il a depuis concrétisées. Le 26 avril 2017, la Fnac a ouvert un magasin de 480 m2 à Douala, au Cameroun, proposant à ses clients toutes les gammes de produits que l'enseigne propose: livres, films, musique, jeux, appareils électroniques et informatiques...
 
L’entreprise vient ainsi bousculer le confort de Messapresse, le leader local dans la vente de journaux et livres. Une incursion en Afrique subsaharienne qui devrait être suivie dès juin d’une nouvelle implantation à Brazzaville (Congo). Déjà présente  depuis 2011 au Morocco Mall, le centre commercial chic de Casablanca au Maroc, l’enseigne a ensuite jeté son dévolu sur la Côte d’Ivoire, son premier investissement en Afrique noire, le pays ayant été identifié comme « francophile » et « à haut potentiel économique ». L’enseigne y possède aujourd’hui deux magasins en franchise, en partenariat avec le groupe Prosuma, leader de la grande distribution en Afrique francophone, avec 18 enseignes (Casino, Gifi), 146 magasins et près de 3 000 collaborateurs. En attendant l’annonce de nouvelles implantations, ailleurs sur le continent.



Dans la même rubrique :
< >

Lundi 17 Juillet 2017 - 12:20 Les 6 qualités d’un leader charismatique

Facebook



Découvrez le sommaire des derniers numéros du magazine


Inscription à la newsletter