Techno

Johanne Raharinosy, fondatrice de Teknet

Par Hery Andriamiandra le 16 Mars 2017


Actif dans les nouvelles technologies, l’entreprise malgache Teknet a su s’imposer en moins de deux décennies. Une réussite qui doit beaucoup à son entreprenante fondatrice, Johanne Raharinosy.



Johanne Raharinosy,  fondatrice de Teknet
Tournée vers l’avenir. C’est ainsi qu’apparaît Johanne Raharinosy, la fondatrice de Teknet, l’une des principaux acteurs dans la fourniture de solutions informatiques à Madagascar. Alors qu’elle nous reçoit dans ses bureaux neufs de la zone commerciale en pleine transformation d’’Ankorondrano, à 15 minutes de l’aéroport international d’Ivato, elle évoque l’avenir et expose clairement son objectif : « il nous faut valoriser nos compétences pour obtenir une future certification ISO 9001-2015 »,  un sésame très utile selon elle, « pour travailler avec de grands groupes étrangers ». En somme, il faut anticiper les besoins futurs et prévoir le coup d’après. Une méthode éprouvée et qui a permis à la femme d’affaires de bâtir au fil des ans une entreprise florissante, active dans plusieurs pays (Mali, Somalie, Turkménistan, France) et au chiffre d’affaires proche d’un million et demi d’euros en 2015.

Des débuts poussifs

Un succès qui ferait presque oublier les débuts- modestes- de cette mère de 3 enfants, membre de la Chambre de Commerce et d’Industrie France-Madagascar et du Jeune Patronat de Madagascar.
 
Issue d’une famille patricienne de la capitale (son arrière grand-père, le Docteur Joseph Raharinosy  fut médecin-chef de l’Hôpital d’Ambositra au début du vingtième siècle et  militant nationaliste du Mouvement Démocratique pour la Rénovation de Madagascar), la future cheffe d’entreprise s’envole avec sa mère pour Paris en 1983 avant de suivre des études supérieures à l’Institut de Commerce et de Gestion. Plus tard, elle décrochera également un diplôme de Sciences Politiques, à l’Ecole des Hautes Etudes Politiques et Sociales. Une tête bien faite qui va également vite trouver sa voie dans la vie active. Pour sa première expérience professionnelle,  Johanne Raharinosy entre chez Teleperformance, l’un des leaders européens du Télémarketing et enchaîne les missions : plans d’action commerciaux, création d’outils de suivi des opérations, management des sites de production… La jeune femme gravit un à un les échelons mais sent également un besoin de retourner aux sources.  « Ce travail m’a permis de me former professionnellement…J’y ai fait du terrain  en y restant 5 ans (de 1993 à 1998) mais mon désir d’indépendance pour passer à une autre étape de ma vie fut plus fort et je suis rentrée au bercail. Peu après, j’ai lancé Teknet, au moment du balbutiement d’internet à Madagascar, en 2000 », se rappelle la quadragénaire. La société débute ses activités dans la distribution d'équipements informatiques (ordinateurs, badgeuses) avant de diversifier peu à peu son offre dans la formation, la représentation de la marque Apple et la distribution de progiciels de gestion documentaire. Un choix décisif, que Johanne Raharinosy ne regrette aucunement : moins de deux décennies après son lancement, Teknet est aujourd’hui un acteur important et respecté dans le domaine des solutions informatiques.
 
La concurrence n’en demeure pas moins vive et les succès passés ne sauraient éluder les défis à venir. Sous couvert d’anonymat, un entrepreneur spécialisé dans l’ingénierie informatique rappelle ainsi que « Teknet n’est pas à proprement dit un intégrateur de solutions (une approche qui consiste à allier de façon optimale des solutions informatiques hétéroclite), contrairement à certains de ses concurrents tels que Interface Technologie, Optimada et Softwell ».
 
Pour gagner d’autres parts de marché, un membre du GOTICOM (Groupement des Opérateurs en technologie de l’Information et de la communication) souligne pour sa part la nécessité de recruter plus d’ingénieurs, « la clé », selon lui, « d’une firme  d’intégration informatique ». Des remarques de professionnels avertis et qui rappellent à la dirigeante de Teknet que pour pérenniser le succès de son entreprise, il faudra continuer à anticiper les besoins futurs et à prévoir le coup d’après.


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 21 Septembre 2017 - 10:51 Au nom de MySpace

Facebook



Découvrez le sommaire des derniers numéros du magazine


Inscription à la newsletter