Rédigée le 3 Mai 2017

Impact

Combien de fois avez-vous assisté à une conférence au cours de laquelle les intervenants s’exprimaient de manière si monotone que le public se réfugiait dans les bras de Morphée ?


Peut-être y avait-il de surcroît des participants qui, au lieu de poser des questions, faisaient un exposé trop long, histoire d’afficher leur intelligence? «Il y a des gens qui parlent, qui parlent... jusqu’à ce qu’ils aient trouvé quelque chose à dire», ironisait déjà en son temps le dramaturge français Sacha Guitry, parlant de ces individus. Vous avez peut-être, vous-mêmes, pris part à un panel dont le modérateur vous a volé la vedette en monopolisant la parole? Vous arrive-t-il de perdre le sommeil chaque fois que vous devez faire une présentation au bureau, lors d’un événement familial ou devant un parterre d’éminences grises? Vous tremblez comme une feuille, vous avez des maux d’estomac, une boule dans la gorge, le trac vous ronge au point que vous fondez en larmes… Rassurez-vous, cela n’a rien d’anormal. La prise de parole en public est la chose qui effraye le plus les êtres humainsˆ: peur de dire des bêtises, de se ridiculiser, de ne pas être à la hauteur! Imaginez que vous puissiez vous exprimer sans trac, sans crainte, sans stress! Imaginez que les mots vous viennent naturellement, sans support. Imaginez la qualité de vos réunions si tous vos collaborateurs savaient s’exprimer sans hic. Et bien, il n’y a aucune fatalité dans l’art oratoire. Il y a simplement des techniques que certains maîtrisent, d’autres pas. Il y a des secrets que certains connaissent et d’autres ignorent. Pourtant, au vu de la présence holistique de l’art oratoire dans nos vies, il devrait être enseigné à tous dès les classes secondaires. Car «celui qui sait parler sait aussi quand il faut parler». Un brillant orateur nous tient en haleine, nous tétanise, nous fait pleurer et rire. Nous le trouvons souvent sympathique et il captive notre attention sans eff“ort. Il peut nous faire changer d’opinion, nous convaincre sur un sujet donné, nous faire rêver. L’orateur manie la parole en politique et en religion, c’est connu! Ce que l’on sait moins, c’est la puissance de l’art oratoire dans le domaine économique et dans notre vie quotidienne. Selon un proverbe marocainˆ: «Celui qui sait parler ne risque pas de s’égarer.» Alors, comme moi, faites une pause, une petite introspection et posez-vous ces quelques questionsˆ: comment est-ce que je parle en public? Suis-je parmi ceux qui pérorent? Mon propos est-il clair et audible? Quel impact est-ce que je fais lorsque je parle. Si vous n’êtes pas satisfaits de vos réponses, prenez les mesures nécessaires, car il en va de votre crédibilité, de votre carrière et de votre avenir. Savoir faire un impact est une compétence précieuse. Comme le disait déjà le moraliste La Rochefoucauldˆ: «La véritable éloquence consiste à dire tout ce qu’il faut et à ne dire que ce qu’il faut.»
Découvrez le sommaire des derniers numéros du magazine

Inscription à la newsletter

Facebook