Portrait

Hassanein Hiridjee, un entreprenant fils de famille

Par HERY ANDRIAMIANDRA le 2 Mars 2017


Légataire d’un patrimoine familial estimé à plus de 300 millions de dollars, Hassanein Hiridjee est la deuxième fortune de Madagascar. Portrait d’un homme d’affaires qui compte.



Peu enclin à discuter de ses affaires avec la presse, l’homme d’affaires reçoit rarement. Ses proches, ses connaissances viennent parfois dîner discrètement dans sa villa d’Ambatobe pour connaître la température économique du pays. Son bureau d’Andraharo, situé au 5e étage de l’immeuble Galaxy, lui permet de recevoir ses partenaires, futurs clients…
Tout sourire, il nous parle de son parcours.

Issu d’une vieille famille indienne, installée à Madagascar en 1866, son grand-père choisit la partie méridionale de l’île pour y installer une huilerie, puis une rizerie, avant de créer, dans les années 1950, la firme Hirimix dans la capitale, spécialisée dans l’industrie textile. Son père, Rosanaly Hiridjee, décédé en 1991, l’éduque et l’envoie d’abord à Paris, pour ses études primaires dans les années 1970. Il retourne ensuite à Madagascar et y suit des études secondaires au Lycée français d’Ambohipo (Antananarivo) où il obtient son bac en 1992. Il intègre la firme familiale Ocean Trade et revient à Paris pour deux ans de prépa au sein de HEC (Hautes études commerciales)š: «žpour sa rigueur, sa méthode analytique... plutôt que la filière éco-finance de Sciences-Pož», explique notre interlocuteur, qui optera pour l’ESCP (Ecole supérieure & commerciale de Paris) en se spécialisant dans la finance.

Pour lire l'intégralité de cet article, rendez-vous à la page 44 du numéro 40 Décembre 2016-Janvier 2017, en vente ICI.


Dans la même rubrique :
< >
Facebook



Découvrez le sommaire des derniers numéros du magazine


Inscription à la newsletter