Rédigée le 31 Août 2017

Au coeur de nos vies

Le mot « design » évoque l’esthétique, la beauté, quelque chose de bien pensé, bien conçu, bien agencé. Il peut aussi avoir une connotation de luxe, de rareté destinée aux « happy few », aux connaisseurs. En effet, lorsqu’on pose la question, les réponses les plus nombreuses parlent de joli mobilier, d’accessoires élégants, de belles fringues, d’objets de décoration intérieure et parfois
de voitures… Mais saviez-vous que, telle la sève d’un arbre, le design est présent partout dans notre quotidien ?


Numéro 47, daté Septembre 2017.
Numéro 47, daté Septembre 2017.
Il permet de tracer nos villes et nos habitations, de modeler nos moyens de transport pour les rendre plus confortables et plus rapides, de créer des outils de communication plus intuitifs et efficaces, de rendre nos usines plus ergonomiques, nos bureaux plus fonctionnels, nos boutiques plus accueillantes, nos cafés et nos restaurants plus chaleureux. Le design aide nos agriculteurs à produire plus en souffrant moins, nos médecins à mieux soigner, les femmes rurales à davantage gagner leur vie en innovant dans la fabrication de produits de poterie, de vannerie ou textile. On l’oublie trop souvent, le design est donc au coeur de nos vies et de nos économies. C’est ce que nous ont rappelé les organisateurs des Africa Design Days, qui se sont tenus fin juin à Rabat. Cette initiative du designer marocain Hicham Lahlou, sous le haut patronage de Sa Majesté le roi Mohammed… VI, a réuni de grandes pointures du design mondial, des entrepreneurs, des politiques, des étudiants pour une soirée de remise des prix et deux journées de débats autour de six panels très riches sur le thème du design au service du développement durable. Dix prix remis à des personnalités pour l’oeuvre de leur vie. Parmi les lauréats, la designer vénézuélienne Marva Grin Wilshire, créatrice du Salone Satellite de Milan et David Adjaye, l’immense architecte ghanéen britannique. Six prix ont récompensé l’innovation dans des secteurs aussi variés que l’agriculture, la mode, l’urbanisme… Les orateurs venus nous entretenir du sujet se sont succédé, partageant leur belle expérience avec le public –…Christopher Turner, président du London Design Festival, Yo Kaminagai, patron du design de la RATP, Srini Srinivasan et Gilles Rougon du World Design Organization. Comment le design peut-il contribuer au développement durable en Afrique–? Les panels suivis d’ateliers ont donné lieu à des débats constructifs qui permettront de faire des propositions et d’impulser ainsi des changements importants sur le continent. Quelques pistes possibles…: appliquer systématiquement le «–design thinking–» à tout projet, pratiquer plus de transversalité et de complémentarité entre les différentes spécialités (design, sociologie, psychologie, marketing, communication, ingénierie…), un urbanisme bien conçu devant tenir compte des besoins des villes de demain (proximité des lieux de vie, de travail et de loisirs, espaces verts pour l’oxygène et la chlorophylle…). Ce fut un honneur pour nous d’y officier en tant que maîtres de cérémonie.
Découvrez le sommaire des derniers numéros du magazine

Inscription à la newsletter

Facebook